Campus de Jussieu, Paris (75)


Maîtrise d’ouvrage

Université Pierre et Marie Curie

Maîtrise d’oeuvre
denerier + martzolf, architectes-urbaniste

Co-traitants
B. d’Albas, paysagiste ; L. Schlumberger Guedj, programmation ; Otci, bet structure et vrd

Surface
12,6 ha

Programme
Logements (62 000 m²), équipement public, aménagement paysager (jardin : 15 000 m²)

Date
2010-2012

Honoraires
450 000 € HT

Coût Travaux
190 000 E HT (tranche ferme) ; 180 000 E HT (tranche conditionnelle)

RAYONNER SUR LA VILLE

Située en plein cœur du Quartier Latin, l’université de Jussieu a souhaité se fédérer autour d’un schéma directeur à visée internationale, profitant de la dynamique du Plan Campus. Sortant d’une image affaiblie après plus de dix ans de désamiantage, le campus a amorcé sa mutation depuis 1998 avec plusieurs interventions urbaines et architecturales.Les enjeux du schéma urbain sont multiples. Comment faire émerger les atouts de l’université ? Comment intégrer la « forteresse » Jussieu dans le tissu parisien ? Où trouver le foncier disponible pour développer de nouveaux programmes ? Quels programmes implanter ? Que faire des bâtiments Cassan le long de la Seine et de la rue Cuvier ? Comment modifier l’image de ce bastion et le parer de façades plus amènes ? Quel visage et quel fonctionnement lui donner pour le placer dans la compétition internationale ?

Appuyé par une approche économique et contextuelle, le schéma directeur de l’agence Denerier Martzolf ouvre l’université sur la ville par un travail sur les limites et l’épaisseur afin d’adoucir le rapport autarcique que le bastion entretient avec la ville.
Entre l’Institut du Monde Arabe et le Grill Albert, le bâtiment Paris Park (incubateur d’entreprises) clôt l’espace public, visible depuis le boulevard Saint-Germain et la Seine. Compte tenu de son emplacement stratégique, ce dernier fait l’objet d’une mise en scène valorisante.
Le long de la Seine, la façade linéaire devient la vitrine de l’université. Pour optimiser le foncier et gagner des mètres carrés supplémentaires, des nouveaux bâtiments s’inscrivent dans l’épaisseur du bâti existant et dans les délaissés. Un système de patios et d’ouvertures crée des transparences visuelles sur le quai.
A l’angle, jouissant d’une belle visibilité depuis la Seine et le Jardin des Plantes, le Learning Center est une véritable figure de proue qui affirme l’identité et la notoriété de Jussieu sur la scène internationale.
A l’est, côté Jardin des Plantes, le bâtiment  Cassan est démoli et cède la place à des programmes d’enseignement et des logements (étudiants, chercheurs, familiaux…) requalifiant la rue Cuvier.
Au cœur du campus, l’implantation d’un vaste jardin (environ 2 ha) fédère toutes les parties. Il se voit renforcer par un travail du sol qui ouvre des liaisons sur la ville et renforce l’attractivité de l’université.
En valorisant ainsi l’université avec des nouveaux programmes, des façades plus amènes, en interface avec leur cadre, et un travail du sol, tout le quartier bénéficie de l’aménagement.

Categories : Mutations